Accueil   » Quoi de neuf ? 

L'Alliance commente le budget Ontario 2012

À Ottawa, le 28 mars 2012 - Hier, l’Honorable Dwight Duncan, ministre des Finances de l’Ontario, déposait le budget provincial 2012-2013. À la lecture du budget il reste difficile pour l’Alliance culturelle de l’Ontario (Alliance) de se prononcer véritablement sur l’impact qu’aura le budget sur le secteur artistique et culturel car plusieurs zones d’ombres subsistent.

« Nous sommes déçus de la quasi absence des arts et de la culture dans le budget. Les renseignements qui en ressortent nous permettent cependant de penser que le secteur ne subira pas de compressions majeures, et ceci nous réjouit » témoigne Marie Ève Chassé, présidente de l’Alliance. Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Sports annonce des compressions de l’ordre de 3,8 millions (8,8 millions l’an passé) et devra faire 14,4 millions d’économie (1,5 % du budget) d’ici 3 ans. Ces économies devront être réalisées dans les dépenses administratives. L’Alliance espère cependant que ces restrictions n’auront pas d’impacts négatifs sur la qualité des services offerts aux ontariens en région, tout particulièrement sur la capacité d’offrir ces services en français à l’extérieur des grands centres.

L’Alliance suivra l’évolution de plusieurs dossiers au cours des prochains mois. En effet,  le gouvernement explique qu’il continuera d’effectuer des investissements stratégiques ciblés par l’entremise d’un Fonds d’investissement stratégique dans le secteur culturel (FISSC) qui sera élargi et amélioré. Quatre programmes de subvention existants (Fonds pour les musées et la technologie, Initiatives internationales pour le secteur culturel, Fonds de prospérité pour les communautés créatrices et Fonds d’investissement stratégique dans le secteur culturel) seront regroupés au sein d’un même programme afin de réaliser des économies et d’améliorer les services à la clientèle. Certains Ministères comme le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Sports reçoivent des fonds provenant du FISSC.  Il est donc important pour nous de rester vigilants sur les impacts de cette fusion puisque le budget n’explique pas en détails comment l’argent sera dorénavant distribué. Nous aimerions nous assurer que les francophones reçoivent leur juste part et que les critères de ce nouveau fonds amalgamé reconnaîtront les spécificités des besoins des artistes Franco-ontariens. L’Alliance restera également aux aguets sur le dossier suivant : le gouvernement verse un financement à durée limitée pour soutenir le festival Luminato, mais il réduira son appui à ce grand événement Torontois au cours des deux prochaines années et redirigera les économies ainsi réalisées vers d’autres secteurs prioritaires. L’Alliance comprend la nécessité pour le gouvernement, et dans le contexte économique actuel, de réaliser des économies, mais elle espère que les fonds seront redistribués à des organismes du secteur artistique et culturel.

Marie Ève Chassé poursuit « Les quelques informations données par le budget devront être approfondies. L’Alliance est quelque peu soulagée de savoir que les compressions ne seront pas subséquentes. Cependant la quasi absence des arts et de la culture dans le budget montre que le gouvernement ne reconnait pas pleinement l’importance de ce secteur dans le développement de la province, en ce qui à trait à la création d’emploi et à la relance économique.  Plus de 4% du PIB est produit par le secteur culturel et artistique, et plus de 250 000 personnes travaillent dans le secteur[1]. Les agences telles que le CAO, la Fondation Trillium de l’Ontario ou encore la SODIMO sont indispensables au secteur artistique et culturel de l’Ontario français. Les artistes Franco-ontariens  vivent en situation minoritaire dans des communautés aux quatre coins de la  province et le financement des agences est garant du développement durable de ces communautés, mais aussi de la pérennité de nos artistes et travailleurs culturels ».

 

 – 30 –

 

L'Alliance culturelle de l'Ontario remercie ses partenaires de saison : le Ministère du Patrimoine Canadien, le Conseil des arts de l'Ontario, ainsi que les membres de l’Alliance.

 

Julie Marais, coordonnatrice des communications et des opérations

Alliance culturelle de l’Ontario

613 745-2322, poste 227

info@allianceculturelle.org

allianceculturelle.org Facebook : Allianceculturelle Ontario / Twitter : Alliance_ACO



[1] CAO Statistiques de poches, juillet 2010, http://www.arts.on.ca/Asset6121.aspx?method=1

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

« Retour